Δευτέρα, 6 Μαρτίου 2017

«Le deuxième aspect de la foi orthodoxe, qu’il convient de mentionner ici, c’est son harmonie...»



Burundi - D'ici

Innocentios Byakatonda
Pere Basile Bonane
Dans le Vignoble Orthodoxe de l'Afrique


Le deuxième aspect de la foi orthodoxe, qu’il convient de mentionner ici, c’est son harmonie. L’harmonie qui caractérise l’Eglise, la concorde entre les disciples du même Seigneur doit rappeler celle de la Trinité elle-même. Elle correspond à l’harmonie du cosmos, de l’univers qui nous entoure. L’harmonie est une propriété essentielle de la vie chrétienne. Comme le souligne saint Grégoire le Théologien, c’est « l’imitation de Dieu et de ce qui est divin qui nous contraint à l...a bienveillance et à l’harmonie ». « C’est, dit-il, seulement dans cette direction qu’il est prudent que l’âme, faite à l’image de Dieu, porte ses regards pour conserver le plus possible sa noblesse en le prenant pour modèle et, autant qu’elle le peut, en s’assimilant à lui » (Or. 6, 14).


Enfin, le troisième élément indispensable de l’orthodoxie, du reste de la même nature que les deux dont il a déjà été question, c’est l’amour de la paix. Ecoutez à ce sujet saint Grégoire le Théologien : « Seuls sont proches de Dieu et de ce qui est divin ceux qui manifestent leur attachement au bien de la paix, haïssent son contraire, la division, et la trouve insupportable. Mais ils sont du parti adverse, ceux qui ont des mœurs belliqueuses, poursuivent la gloire en innovant et se vantant de ce qui fait leur honte » (Or. 6, 13). La paix de l’Eglise est un trésor inestimable qu’il est parfois difficile de garder. Et nous savons que le diable ne cesse de chercher à nous la dérober, en « tirant des flèches dans l’obscurité contre le corps commun de l’Eglise » (ibid.)

Il est de notre devoir, nous les héritiers des Pères des sept conciles œcuméniques, de garder précieusement la perle de la foi orthodoxe que Dieu nous a fait découvrir et pour laquelle nous avons oublié tout le reste, en cultivant la modération dans le juste milieu de la Vérité, en cultivant l’harmonie et la paix et en priant pour que cessent dans l’Eglise du Christ les divisions. Il est bon que soit préservée et renforcée la tradition de nous réunir tous – orthodoxes de juridictions et d’origines différentes – le dimanche du Triomphe de l’Orthodoxie, pour rendre ensemble grâce à notre Créateur de « nous avoir bénis par toutes sortes de bénédictions spirituelles aux cieux, dans le Christ », de « nous avoir élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l’amour, déterminant d’avance que nous serions pour Lui des fils adoptifs par Jésus-Christ » (Eph 1, 3-5), notre unique Seigneur et Sauveur.

 
Encore de

https://www.facebook.com/PereBasileBonane?pnref=story.unseen-section https://www.facebook.com/profile.php?id=100006650526397&pnref=story

Voir aussi
 
Eglise Orthodoxe
Église orthodoxe en Afrique 

Héritage orthodoxe 

Héritage orthodoxe: Première Résurrection et Deuxième Résurrection
Théosis (déification) 

LIVE, BEYOND THE LIMITS!



Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου